Découvrez notre boutique Aventurieux!

Écologie

Production écolo dans le Parc naturel des Landes de Gascogne

La forêt de Pins

Derrière la fameuse Dune du Pilat, se trouve une forêt de pins maritimes de plus 466 000 hectares. Il s’agit du Parc Naturel des Landes de Gascogne qui recouvre la moitié de la superficie de la Gironde ! Si de nombreux pins ont été plantés par l’homme afin d’assécher les marais de la région, une forêt plus petite de “pignadas” y poussait déjà naturellement. 

Le Pin Maritime, une richesse pour la région du Parc Naturel des Landes de Gascogne

En plus d’assécher les marais, la forêt a permis un développement économique de la région. Les locaux collectaient la résine des pins qui avait alors de nombreuses utilisations. 
La résine distillée produit de l’essence de térébenthine et de la colophane, deux produits utiles à l’industrie chimique et pharmaceutique. 
La résine servait également dans la fabrication des routes. Avant les années 50 et le développement des produits pétroliers, le mélange de résine et de charbon produisait un goudron 100% naturel. 

Les propriétaires d’une parcelle de la forêt de pins gagnaient donc bien leur vie grâce à ce que l’on appelle le gemmage. Une expression locale dit “Qui a pins a pain”. 
Le gemmage est la technique d’extraction de la résine. À l’origine, on attachait un pot sur le tronc de l’arbre. Puis une cinquantaine de centimètres plus haut, le gemmeur entaillait l’arbre avec une sorte de petite hache appelée “hapchot” pour en faire couler la résine jusqu’au pot. L’entaille porte le nom de “carre”. Chaque semaine l’arbre est entaillé de nouveau pour refaire couler la sève. 

Les outils du gemmeur
Les outils du gemmeur

Le métier de gemmeur n’a pas disparu, il a même évolué. La collecte de la résine se fait désormais en vase clos, ce qui permet d’avoir un produit plus pur, sans copeaux ni épines dedans. Pour cela, le gemmeur à l’aide d’une sorte de perceuse fait un petit trou dans le tronc. Il vient y fixer une attache en plastique pour faire le lien entre l’arbre et la poche plastique qui récolte la résine. Ce procédé permet de renouveler l’opération une fois toute les deux semaines et non plus toutes les semaines. 

La Pignafeu, un allume-feu écolo local

Mathieu, un entrepreneur de la région, récolte la résine des pins maritimes du Parc Naturel des Landes de Gascogne, pour en faire ce qu’il a appelé des Pignafeux. Il récupère dans la forêt les pommes de pins rongées par les écureuils et les enrobe ensuite de résine pour en faire des allume-feux écolo. 

On assiste ici à un retour aux techniques anciennes, le gemmage existe depuis l’antiquité, respectueuses de l’environnement. La quantité de sève prélevée ne nuit pas à l’arbre, il s’agit donc d’un équilibre dans lequel l’homme ne cherche pas à obtenir toujours plus. Mathieu travaille dans le respect de la nature, collecte lui même ses sachets de résine et les pommes de pins à la main. Sa production de Pignafeux suit le rythme de la nature et de ce qu’elle veut bien lui donner sans la mettre en danger. 

Peut-être qu’un jour nous reviendrons aussi au goudron naturel ! En attendant soutenons les petits producteurs qui proposent des produits naturels et dont l’impact écologique est nul. 

Vous pourrez trouvez des Pignafeux aux adresses suivantes :

A.L.P 
18 bis rue des maraichers
33260 La Teste de Buch

et à l’Office de Tourisme d’Arcachon 
21 avenue du Général de Gaulle
33120 Arcachon

Articles similaires
ÉcologieVisites

La Dune du Pilat

Écologie

Le jardin botanique de Saint-Jean-de-Luz

Écologie

Le parc écologique Izadia

Écologie

EQ Love : la crème solaire non-écotoxique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *