Bonnes adresses

Les grands voisins, projet social et solidaire

Un bâtiment désaffecté, un projet de réinsertion, des bénévoles pour tout mettre en oeuvre… Voilà la recette qui a donné naissance aux Grands Voisins. Aventurieux vous raconte aujourd’hui l’histoire de ce magnifique projet solidaire.

2011 – Dans le quartier de Denfert-Rochereau – hôpital Saint-Vincent de Paul : Après des semaines de mobilisation pour sauvegarder les activités pédiatriques, l’hôpital ferme ses portes. tous les services sont relogés dans d’autres centre hospitaliers parisiens. Le bâtiment qui avait accueilli tant de vies, s’éteint tout à coup.

Mais la mairie de Paris a un projet : faire de ce lieu, un lieu de vie écoresponsable. Des bâtiments sont alors cédés à l’association Aurore pour qu’ils deviennent des centres d’hébergement d’urgence. Aujourd’hui, environ 600 personnes bénéficient de ces logements ! Une autre partie du complexe est ensuite occupée par diverses associations.

L’oratoire – le restaurant commun

Ce café-restaurant propose une restauration saine et bon marché. Vous pouvez ici profiter de la terrasse, des arcades ou de la vaste salle de 130m². Le Plus ? Ici, des personnes en situation d’insertion suivent un programme d’apprentissage en cuisine ! Depuis la première saison des Grands Voisins, une trentaine de personnes ont pu se professionnaliser dans le secteur de la restauration. Une vraie réussite ! Côté client, l’Oratoire essaye aussi de mettre en place des nouveaux modes de consommation.

La monnaie-temps par exemple ou encore les cafés et repas suspendus. Kézako ? La monnaie-temps est un échange de service. Une personne donne une heure de service à l’association, qui lui rend un service en retour (un repas ou autre). Quant aux cafés et repas suspendus, il s’agit pour le consommateur de payer un repas ou un café en plus pour qu’une personne dans le besoin puisse en bénéficier. Toujours pas compris ? Le principe est simple : je paye mon café + un café en plus, qui sera donné à quelqu’un qui n’a pas les moyens de se le payer. Simple et efficace non ?

un restaurant qui prône l’insertion professionnelle

La lingerie – la buvette salle des fêtes

Cette ancienne lingerie de l’hôpital a une utilité toute particulière dans ce nouveau petit village. Eh oui c’est ici que la fête bat son plein du mercredi au dimanche ! Au programme de la Lingerie : des repas à prix libre les mercredis, des jeux et soirées à thème les jeudis, et enfin des DJ set et concerts en fin de semaine. Ici aussi on pratique le café suspendu !

Des activités pour tous

Les Grands Voisins ont dans leur ADN une dimension sociale et solidaire. C’est pour cela qu’ils ont aussi mis en place des lieux utiles au quotidien. C’est ainsi qu’un trocshop a vu le jour cette année. Ici pas de vente contre monnaie. Chacun échange un objet dont il a besoin, contre un objet dont il n’a plus l’utilité.

Aux Grands Voisins, on peut apprendre l’arabe avec Mamadou ou prendre des cours de modelage avec Laurette. On peut aussi fabriquer des espadrilles ou sandales avec les ateliers Orme ou participer à l’Université Populaire, Libre et Solidaire des grands voisins ! Et tous les bénéfices sont reversés à l’association. De quoi se faire un petit (ou grand) plaisir tout en aidant les autres !

Articles similaires
Bonnes adresses

Le macaron de la Maison Adam

Bonnes adresses

Le Moulin de Bassilour : tradition et gourmandise

Bonnes adresses

Le Liquorium : retour à la mode des bars clandestins

Bonnes adresses

Ces restaurants parisiens qui dépassent le handicap

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *