Découvrez notre boutique Aventurieux!

Visites

Les Symboles Basques et l’art funéraire

Stèles discoïadales du Pays Basque

L’art Basque se concentre sur les objets qui durent. On décore les maisons, le mobilier, les églises et les tombes. Les petits objets du quotidien sont plus sobre à moins d’être passé entre les mains d’un berger durant ses longues heures solitaires dans les pâturages. 

L’Art et l’art funéraire Basque

Les oeuvres basques se veulent à l’épreuve du temps et sont donc bien souvent réalisées sur des bâtiments ou des meubles dont la durée de vie est assez longue. 
Les maisons sont parées de façades à colombages, les églises abritent de jolies galeries en bois qu’on ne trouve pas ailleurs et les gros meubles comme les buffets et les tables sont sculptés. 

Mais ce qui a laissé de nombreuses traces et interrogations sont les stèles funéraires. Elles sont de véritables chef-d’oeuvre reprenant les différents symboles basques. Ces pierres funéraires sont de forme discoïdale, forme typique des très vieux cimetières basques. Les plus anciennes datent XVIè siècle. 

Traditionnellement ces stèles sont placées perpendiculairement à la course du soleil afin que ces deux faces soient éclairées tour à tour. 

Un stèle funéraire ornée du Lauburu

Au XVIIIè siècle, néanmoins, la stèle discoïdale connaît un sérieux déclin : elle est remplacée par la croix chrétienne. 
Au milieu du XIXe siècle la croix est omniprésente et la stèle discoïdale a disparu. Il faut attendre les années 70 et un regain de nationalisme basque pour voir de nouveau fleurir les stèles discoïdales. Et si j’utilise le mot fleurir ce n’est pas sans raison, les symboles basques qui décorent ces stèles s’inspirent majoritairement des anciennes croyances basques liées à la nature.

Les symboles basques

Quand on pense aux symboles basques, le premier qui nous vient à l’esprit est la croix basque ou Lauburu en basque. Mais quatre autres symboles sont majeurs dans la culture basque et mérite de sortir de l’ombre. 

De gauche à droite : La Croix Végétale, l’Emblème Floral, le Chemin de Vie, le Soleil aux 12 rayons et le Lauburu.

Le Lauburu ou la croix basque 

Cette croix n’a rien de religieux. Les quatre branches représentent en fait les 4 éléments (la terre, l’eau, l’air et le feu) mais également les 4 points cardinaux. En basque, Lau signifie quatre et buru signifie tête.

La Croix Végétale 

Ce symbole est un lien entre les anciennes croyances basques liées à la nature et la nouvelle croyance : la religion chrétienne. La croix chrétienne est stylisée de manière à ce qu’on est l’impression que ses extrémités se termine comme avec des feuilles.

L’Emblème Florale 

Cet emblème provient des anciennes croyances basque liées à la nature. Dans la mythologie basque chaque entité de la nature était adorée. L’entité mère s’appelle Mari et représente la nature dans son ensemble. Il est très probable que l’influence chrétienne est joué sur le nom que nous connaissons aujourd’hui de cette déesse de la nature. 

Le Chemin de Vie 

Ce symbole a également un lien avec la religion. On distingue au centre la croix chrétienne, celle du Christ avec la croix du juste à gauche et la croix du mauvais à droite. La croix du mauvais est prise dans les formes arrondis du serpent qui représente le diable.

Le Soleil aux douze rayons

Également issu des anciennes croyances basques tournées vers la nature, ce soleil aux douze rayons symbolisent les douze mois de l’année.

Et vous, quels sont les symboles que vous connaissiez ? 


Articles similaires
Non classéVisites

Le village de Carantec

Visites

Une visite dans le coeur historique du Médoc

Visites

L'histoire de Saint-Émilion

Visites

L'histoire du Jardin Public de Bordeaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *