Visites

Les secrets de La Rhune

Si vous cherchez une activité en plein air à faire dans le Pays-Basque, la balade de la Rhune devrait éveiller votre curiosité ! Aventurieux vous raconte l’histoire de cette montagne un peu particulière.

La Rhune ? Tout le monde connaît au Pays-Basque. Ils vous diront : “C’est la montagne du petit train !” Et pourtant, peu de personnes connaissent son histoire. 

Il faut savoir que la Rhune a été habitée par l’Homme depuis très longtemps. Si vous choisissez la balade à pieds, vous pourrez apercevoir des dolmens, mais aussi des tumuli (monceau de terre qui recouvrent une sépulture) et de cromlech (un alignement de menhirs), attestant d’une présence préhistorique !

Une activité touristique très prisée

Depuis 1924, la Rhune accueille un train à crémaillère de collection ! Une activité très prisée par les familles pour monter la montagne (qui s’élève tout de même à 905m d’altitude).  Une balade à pieds est aussi possible, via deux chemins : un qui emmène au col de Saint-Ignace, l’autre rejoint Ascain.

La ligne est située à la frontière entre l’Espagne et la France. La gare de départ se trouve au col de Saint-Ignace, à environ 10 km de Saint-Jean-de-Luz entre Ascain et Sare.

Terre de légendes

La Rhune a inspiré de nombreuses légendes. L’une d’elles raconte que la montagne abritait un serpent à sept têtes, Lehen sugea. Il était considéré comme le Maître du Monde aux yeux des Anciens.

Un jour, un berger rencontre une jeune femme d’un village voisin et en tombe immédiatement amoureux. Mais cette jeune femme lui dit qu’elle ne prendrait pour époux qu’un homme riche et puissant.

Le berger, complètement sous le charme de sa villageoise, doit absolument trouver une grosse quantité d’or et d’argent pour l’épouser. Il se décide alors à aller voir le diable en personne pour récolter la somme. En échange de son âme, Satan lui donne le secret de la fortune : mettre le feu à la forêt de La Rhune.

C’est ce que fit le berger. C’est alors que le serpent à 7 têtes se mit à cracher tout l’or et l’argent que la montagne cachait en son sein. Des ruisseaux de métaux nobles coulèrent alors depuis le sommet de la Rhune ! 

Le berger courut alors amasser sa fortune. Mais à cause du feu, les métaux étaient brûlants. Le berger en serait mort brûlé, entraîné par les flots. Et les forêts auraient péri avec lui. Cela expliquerait pourquoi la rhune aurait longtemps été vierge de toute végétation.

Articles similaires
Visites

Les Gorges de Kakouetta

Visites

Ona Pilota : fabrique de Chistera et de Pelote

Visites

La Coutellerie de Sames à Anglet

Visites

L’hôtel du Palais, une histoire impériale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *