Découvrez notre boutique Aventurieux!

Visites

Napoléon et Valence

Napoléon a séjourné 18 fois à Valence entre décembre 1778 et avril 1814. Sur place, l’association Bonaparte à Valence oeuvre pour conserver la mémoire des passages de Napoléon dans la ville. L’office du tourisme distribue même une plaquette répertoriant les lieux de la ville en lien avec l’empereur.

Valence, première affectation du lieutenant second Bonaparte

À la sortie de l’École Militaire à Paris en 1785, Napoléon Bonaparte est affecté au régiment de La Fère dont la garnison est à Valence. À cette époque le peuple français se doit de loger et nourrir les soldats de l’armée royale. Napoléon, pour sa première nuit à Valence, loge donc chez Mademoiselle Bou, juste en face de la célèbre maison des Têtes. Il restera finalement chez elle pendant tous ses séjours Valentinois. Il s’attache énormément à cette femme d’une cinquantaine d’année et à son père à qui il rend visite à chacun de ses passages à Valence.

La ville possède sa propre école d’artillerie depuis juin 1783 et c’est là que Napoléon apprend à utiliser un canon et à commander des troupes. Pour son premier poste de garde, il est en charge de la place des Clercs de Valence.

Le 15 septembre 1786, il retourne en Corse pour la première fois depuis le début de sa formation militaire. Sa permission est initialement de 6 mois mais il arrive à l’étendre et reste une année entière auprès de sa famille. Il voyage ensuite à Paris, son congé dure finalement 20 mois. Il rejoint ensuite son régiment le 1er juin 1788 qui tient maintenant garnison à Auxonne.

L’été 1789 arrive et Napoléon rejoint sa Corse natale pour y suivre les événements. Il y reste 15 mois et prend peu à peu le parti anti-royaliste malgré sa profession. En janvier 1791 il rejoint son régiment car il est menacé d’être considéré comme déserteur. Il quitte donc la Corse avec son jeune frère Louis alors âgé de 13 ans.

Le 1er juin il est affecté à un autre régiment en tant que premier lieutenant. Il rejoint le 4è régiment d’artillerie qui est alors posté à Valence ! Napoléon retrouve Valence et sa logeuse Mlle Bou à qui il confie son frère.

Peu de temps après, il prononce son célèbre serment de Valence suite à l’annonce de la fuite de la famille royal la nuit du 6 juillet 1791, il bascule officiellement et se rallie à la Révolution.

« Je jure d’employer les armes remises entre mes mains à la défense de la patrie, et de maintenir contre tous les ennemis du dedans et du dehors la constitution décrétée par l’Assemblée nationale, de mourir plutôt que de souffrir l’invasion du territoire français par des troupes étrangères ; et de n’obéir qu’aux ordres qui me seront données en conséquence des décrets de l’Assemblée nationale »
Valence le 6 juillet 1791.
Buonaparte, officier au 4e régiment d’artillerie.

Le dernier passage de Napoléon à Valence est lors de son transfert sur l’île d’Elbe en avril 1814. L’histoire raconte que les habitants de Valence continuent de l’acclamer malgré sa défaite.

Articles similaires
Visites

Une visite dans le coeur historique du Médoc

Visites

L'histoire de Saint-Émilion

Visites

L'histoire du Jardin Public de Bordeaux

Visites

La Bataille de Castillon, point final de la Guerre de Cent Ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *