Découvrez notre boutique Aventurieux!

Visites

Les Traboules lyonnais

Traboule lyonnais

Après 3 semaines en Auvergne, Aventurieux pose ses bagages en Rhône-Alpes ! Nous avons commencé cette grande région par visiter Lyon. Et comme nous l’avons découvert sur place, on ne visite pas Lyon sans se balader à la recherche des Traboules !

À Lyon nous avons eu la chance de poser les sacs à dos plusieurs jours chez une amie. Une des premières choses qu’elles nous a demandé était : “Vous avez prévu de visiter les Traboules ?”. Les Tra-quoi ? Jamais entendu ce mot de toute ma vie… Philippine nous explique alors que les Traboules sont des passages couverts, exclusivement piétons, qui permettent de passer d’une rue à une autre en coupant à travers les immeubles grâce à des couloirs ou des cours intérieures.

Nous voilà donc parties à la recherche de ses passages secrets ! Enfin, pas si secret que ça en fait car l’application Traboules les répertorient tous… C’est donc smartphone en main que nous nous sommes lancées dans l’expédition.
On commence rue du Griffon. Malheureusement la première est inaccessible il faut un code. Tant pis, on continue. Pas de chance c’est le même problème avec le deuxième traboule. Un peu découragées, on continue malgré tout. Et au troisième traboule nous voilà enfin récompensées ! Une dame sort de l’immeuble au moment où nous arrivions, ni une ni deux on rattrape la porte et on se faufile à l’intérieur. Et là surprise ! On découvre une petite cour toute mignonne avec un puit au centre. Il y a plein de plantes et de fleurs, les bruits de la rue on disparu. Je crois qu’on est tombées dans une faille spatio-temporelle !

Un traboule lyonnais

On enchaîne ensuite rue Royale, cette rue en compte 11 ! Ils ne s’ouvrent pas tous mais on découvre quand même de beaux endroits. Finalement on croise un habitant d’un des immeubles abritant un traboule et il nous explique que c’est surtout ouvert le matin. Ah, d’accord, il est 15h30 alors forcément …
Vous commencez à nous connaître, on ne visite pas juste pour visiter. Alors je la sens venir la question qui vous démange. Pourquoi avoir conçu ces passages ?

Les Traboules c’est de l’histoire ancienne…

Les premiers Traboules ont vu le jour au IVème siècle alors que Lyon s’appelait encore Lugdunum. A l’origine ces passages étaient emprunté par les habitants pour se rendre au bord de la Saône pour puiser de l’eau.
Les Traboules servent ensuite aux Canuts pendant la révolte pour échapper facilement aux forces de l’ordre.

Le saviez-vous ?
La révolte des Canuts désigne en fait 3 soulèvements ouvriers à Lyon pendant l’ère industrielle en 1831, en 1834 et en 1848.

Mais c’est quoi un Canut ?
C’était un ouvrier qui tissait la soie. Canut vient de canne qui était le roseau utilisé pour faire la cannette, pièce maîtresse du métier à tisser et des machines à coudre.


… mais pas que !

Plus récemment, les Traboules ont repris du service durant la seconde guerre mondiale permettant aux résistants de fuir la Gestapo en disparaissant comme par magie. Grâce à ces traboules, les résistants pouvaient également se déposer des colis ou des lettres pour échanger discrètement des informations.

C’est donc une découverte de ville atypique que nous avons vécu. Une visite chargée d’histoire, et dans ces traboules désormais silencieux, si on laisse son imagination s’emballer on pourrait presque apercevoir les acteurs du passé.

Articles similaires
Visites

Une visite dans le coeur historique du Médoc

Visites

L'histoire de Saint-Émilion

Visites

L'histoire du Jardin Public de Bordeaux

Visites

La Bataille de Castillon, point final de la Guerre de Cent Ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *