Nouveau: Découvrez nos box Aventurieux!

Visites

Le Jardin des Plantes

Statue de Buffon dans le Jardin des Plantes

Aujourd’hui connu pour sa ménagerie et le Muséum d’histoire naturelle qui se trouve dans l’enceinte du Jardin, le Jardin des Plantes existe depuis plusieurs siècles mais n’a pas toujours été un jardin public.

Le Jardin

Au XVIe siècle, le terrain de l’actuel Jardin des Plantes est déjà utilisé pour la plantation de plantes médicinales destinées à l’herboristerie. En effet, Nicolas Houël, pharmacien du roi, y cultive toutes sortes de plantes et y donne même des cours d’herboristerie. Il donne notamment des cours aux orphelins afin de les former à un métier.

En 1626, Guy de La Brosse crée, toujours sur le même emplacement, le “ Jardin Royal des plantes médicinales” suite à un édit royal. Les terres sont donc rachetées par l’État.

En 1634, le Jardin est ouvert au public. Le comte de Buffon, nommé surintendant du jardin de 1739 à 1788 (date de sa mort) en fait l’un des plus importants centres de recherche scientifique d’Europe.

À la Révolution française, le jardin change de nom pour devenir le “Jardin des Plantes”.

Le Labyrinthe 

L’installation de ce labyrinthe en spirale sur la colline n’est pas récent, en effet il est visible sur des représentations du Jardin des Plantes datant de 1636. 

Au centre du labyrinthe se trouve la Gloriette de Buffon. C’est quoi une gloriette ? Tout simplement un petit pavillon ou kiosque dans un parc. C’est le Comte Buffon lui-même qui en passe la commande et le fer utilisé vient de ses propres forges en Bourgogne. La Gloriette est installée en mars 1787. 

C’est le monument en métal le plus ancien de Paris. Il a résisté à la Révolution Française, seule l’inscription à la gloire de Louis XVI a été effacé par les révolutionnaires. Par ailleurs, l’édifice possédait un mécanisme permettait de sonner l’heure de midi mais celui-ci a également disparu. 

Les Plantes

Les différentes fleurs et plantes sont organisées selon différentes catégories. On trouve notamment le jardin alpin, le jardin écologique et une roseraie. 

Les Serres

Les serres du Jardin des Plantes se visitent. Il y en a 5 en tout mais l’une d’elles n’est pas accessible au public. Les 4 serres ouvertes à la visite reproduisent différents environnements afin de pouvoir exposer des fleurs et des plantes du monde entier. Il y a la serre des forêts tropicales humides construite en 1937, la serre des déserts et milieux arides, la serre de Nouvelle-Calédonie  et la serre de l’histoire des Plantes (on y trouve donc des plantes fossiles), construites en 1836.

La ménagerie

Elle est le deuxième plus vieux parc zoologique du monde (après celui de Schönbrunn en Autriche créé en 1752). Elle se compose à l’origine, en 1793, des animaux récupérés de la ménagerie royale de Versailles et d’autres ménageries privées. 

C’est dans cette ménagerie que l’on installe une girafe, des éléphants et des ours pour la première fois en France. Mais la ménagerie s’abîme au fil du temps et les moyens ne suivent pas pour la restaurer. Ce n’est donc que dans les années 1980 que la ménagerie est progressivement réhabilitée. Les grands mammifères en sont retirés car ils manquent de place et la ménagerie ne peut pas être agrandie. Ils sont donc transférés au zoo de Vincennes.

Le Goûter

Un petit creu après votre visite du jardin ? Rendez-vous chez Louise. Deux kiosques de leur glaces artisanales sont installées dans le jardin. L’une près des grilles côté Gare d’Austerlitz et l’autre près des Serres. 

On a goûté Guanaja le chocolat et le chocolat noisette (oui on est très chocolat…) et c’est une tuerie !! 

Articles similaires
Visites

La place de la fête dans la société basque

Visites

Le piment d’Espelette, épice convoitée

Visites

Château d’Urtubie : de générations en générations ...

Visites

Bayonne Capitale du Chocolat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *