Nouveau: Découvrez nos box Aventurieux!

Visites

La place de la fête dans la société basque

danses basque

Lorsque l’on pense au Pays-Basque on pense automatiquement Aux Fêtes, les fêtes de Bayonne faisant partie des plus célèbres. Le peuple basque est un peuple qui aime faire la fête et c’est une véritable institution dans leur culture. Aventurieux vous raconte …

À l’origine des fêtes …

Bien avant de devenir les fêtes modernes que l’on connaît avec fêtes foraines, beaucoup de boissons et des courses de vachettes, les fêtes basques ont un caractère sacré. Elle sont très souvent en lien avec la religion. À l’origine, ce sont de véritable fêtes communautaires, des événements qui rassemblent tout un village. C’est là que l’on s’intègre à la société et que se tissent et s’entretiennent les liens sociaux entre les habitants du village ou du coin. 

Malgré le caractère sacré des fêtes, elles sont très festives. On y chante et on y danse et cela depuis bien longtemps. Même durant le Moyen-Âge, époque durant laquelle les fêtes religieuses sont très sérieuses et austères dans le reste de l’Europe. Cela dénote et surprend les voyageurs de passages.

Les fêtes rythment l’année. Le Carnaval ouvre le bal, suivi des fêtes paroissiales et communales de l’été, les fameuses fêtes qui existe encore aujourd’hui. 

Les fêtes, étant liées à la religion, avaient souvent lieu autour de l’église. Aujourd’hui, seules les fêtes avec des processions sont encore centrées sur l’église. Les fêtes d’aujourd’hui ont lieu dans les maisons, au bar et dans les rues avec la traditionnelle la tournée, le poteo en basque et enfin autour du fronton, là où se déroulent les parties de pelotes. 

Les jeux, centre de la fête

En plus de jouer à la pelote, les fêtes sont l’occasion de s’affronter dans tout un tas de jeux. L’ensemble de ces jeux sont appelés la “force basque”. 

Ces jeux sont basés sur le travail quotidien du paysan basque adapté à la compétition et au spectacle. On retrouve le tir à la corde (soka tira), le lever de paille (lasto altxari), il s’agit de lever une botte de paille à l’aide d’une corde reliée à une poulie, ou encore le jeu des bidons de lait (ontzi eramatea) qui consiste à porter deux bidons de lait de 40kg chacun.

Il faut également nommer l’arpana, le jeu de la scie et l’ingude le lever d’enclume. Enfin il existe également des jeux avec les animaux, des jeux marins, des courses et évidemment la tauromachie. 

Aujourd’hui encore tous ces jeux reprennent du service pendant les fêtes estivales. On observe même une professionnalisation de ces jeux. Renseignez-vous sur le programme des fêtes où vous vous rendez pour y assister ! Si vous êtes joueurs, vous pourrez peut-être y participer ! 

Si l’esprit des fêtes basques a traversé les siècles c’est grâce au respect de la tradition basque et à tous ces petits rituels qui n’ont jamais été abandonnés… et heureusement ! 


Articles similaires
Visites

Le piment d’Espelette, épice convoitée

Visites

Château d’Urtubie : de générations en générations ...

Visites

Bayonne Capitale du Chocolat

Visites

Le Château d’Ilbarritz, propriété du Baron de l’Espée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *